Sunday, June 8, 2008

Une Dernière Pour La Route

La consommation de bière en Russie me semblait être quelque chose de fortement ancré dans la culture russe. Il n'en est rien. La vodka avait toujours tenue le haut du pavé mais la recherche d'alccol plus festif et moins agressif a mis le houblon en bonne position. Il suffit de regarder les kiosques dans le rue et vous aurez facilement un choix de plus de 50 bibines différentes (et pour la plupart en 0,5l).

Mais l'aspect le plus particulier de ce marché est le fait que la plus grande part de la consommation se déroule dans la rue, quand les beaux jours reviennent, autour des entrées de métro durant l'hiver, dans le métro avant d'aller au boulot (c'est pas des conneries...). Bref, la bataille marketing ne se déroule plus sur les qualités intrasèques de telle ou telle bières mais sur le packaging...et surtout sur la facilité d'ouvrir les bouteilles facilement dans la rue. Toutes les marques rivalisent d'ingéniosité pour proposer des techniques innovantes.
Je vous mets quelques exemples ci-dessous.


Mais la mention particulière va à Bochka Zolotaya qui propose d'ouvrir la bouteille avec le cul d'une autre, designée pour faire office d'ouvre-bouteille. Moralité: pourquoi en acheter une alors que c'est plus pratique d'en acheter deux?
(Photos: Dirrty Frank, avec une seule main parcequ'il fait soif)

2 comments:

Eric L. said...

Perso, je trouve cette idee de cul-de-bouteill-decapsuleur lumineuse, cela a changé ma vie... Fini les tables en bois arrachées sur les bords a cause de tentatives infructueuses; fini les paumes des mains ensanglantés en essayant de tourner la capsule alors que la petite fleche est pourtant bien presente; fini les briquets qui vous niquent les phalanges dans un effort de masculanisation du decapsulage de bouteille; fini l'obligation de rentrer dans un "ping pong show" pour demander a la danseuse de decapsuler la bouteille a votre place! Vive la Russie et son sens pratique!!

Joseph said...

c'est sur que la consommation nomade est beaucoup plus forte que la consommation de terrasse. On est pas en France ;)

 
Voyage Russie Guide de voyage Moscou